Un patient plus autonome, un travail d’équipe enrichi

Colloque organisé par l'UTEP du CHU de Montpellier le 14 et 15 avril

Vecteur d’autonomisation, l’éducation thérapeutique apporte au patient une meilleure compréhension de sa maladie, de son traitement, un meilleur contrôle des complications sur le long terme, moins de stress et d’anxiété, une plus grande capacité à anticiper les situations d’urgence… Et par là même moins de réhospitalisation, soit une économie pour l’Assurance Maladie. Pour toutes ces raisons et aussi parce que le patient est désormais reconnu comme acteur de sa santé – partenaire des soins, l’offre éducative thérapeutique ne cesse de s’étoffer. En 2014, près de 4 000 programmes éducatifs ont été recensés, intéressant environ 500 000 patients. Des chiffres en progression mais qui restent insuffisants au regard des besoins des 15 millions de personnes vivant avec une maladie chronique en France. A l’occasion des 14èmes journées régionales d’échanges en éducation du patient qui ont lieu les 14 et 15 avril à Montpellier (Agropolis), le CHU fait le point sur cette discipline encore trop méconnue du grand public.

Les 14ème journées régionales d’échanges en éducation du patient s’adressent aux professionnels de santé de la région investis concernés par l’éducation thérapeutique, aux acteurs sociaux, aux  associations de patients et aux patients.  Près de deux cents participants sont invités à venir confronter leurs initiatives et les perspectives de développement à l’heure du renforcement nécessaire du lien ville‐hôpital, du numérique, de co-construction des programmes avec les patients…

Des experts en ETP, dans le domaine du soin ou de la formation interviendront en conférence plénière ou ateliers. Plusieurs équipes relateront leur expérience et notamment l’apport de l’éducation thérapeutique au renouvellement de leurs pratiques de soin en termes de meilleure connaissance des patients, de capacité à développer une écoute active et une approche empathique, d’acquisition de capacités à transmettre leur savoir et à motiver.
Jean‐Christophe Parisot, Haut Fonctionnaire et tétraplégique prendra également la parole.